top of page
  • Instagram
  • Facebook

Artiste invité IHS55

Arkady Shilkloper

Russie

Arkady Shilkloper est né à Moscou en 1956. Reconnu par plusieurs comme un des plus grands improvisateur-né que le cor ait jamais connu, il a débuté ses études musicales à l’âge de 6 ans au cor alto avant de passer au cor en 1967. Cette même année, il est entré à l’École de musique militaire de Moscou avant de poursuivre ses études à l’Académie russe de musique Gnessine et au Collège d’improvisation de Moscou où il a suivi des cours d’improvisation jazz.

@ Tatiana Gorilovsky

De 1978 à 1985, il a été membre de l’Orchestre du Théâtre Bolchoï puis, de 1985 à 1989, de l’Orchestre philharmonique de Moscou. Avec ces deux orchestres de renommée internationale, Shilkloper a effectué une multitude de tournées internationales ce qui lui a permis d’être exposé aux influences musicales des différentes parties du monde. 

Depuis 1990, Shilkloper s’est lancé dans une carrière de soliste et de chambriste en se joignant à des ensembles qui font largement appel à l’improvisation. Il a notamment été membre de Three O et a travaillé avec Misha Alperin avec qui il a formé un partenariat musical qui a duré des décennies. Leur premier album en duo « Wave of Sorrow » a été le premier d’une série d’enregistrements sous étiquette ECM. C’est aussi à cette époque que le clarinettiste et expert en musique folklorique Sergey Starostin a été invité à rejoindre le duo pour ainsi former le Moscow Art Trio. Ce groupe deviendra une force musicale majeure pendant plusieurs années et un des groupes de jazz ethnique russes les plus connus. 

En tant que soliste et band leader, Shilkloper a enregistré plusieurs albums depuis 1992 et son parcours musical est en constante évolution. Avec chaque nouvel enregistrement vient un léger changement de direction musical; cor et basse, musique avec électronique, musique pour cor des alpes, musique inspirée du jazz latin, jazz en petit groupe, rock symphonique de Yes, et plus encore. À la sortie de son album solo « Pilatus », en 2000, il s’est aussitôt établi comme l’un des rares à improviser du jazz au cor des alpes. La même année, Arkady a créé le Trio Mauve avec le guitariste brésilien Alegre Correa et le bassiste autrichien Georg Breinschmid. Leur premier album « Mauve » (Quinton, 2002) a reçu le prestigieux prix autrichien Hans Koller pour Album de l’année. 

En tant que sideman, Shilkloper a joué avec Lionel Hampton, Elvin Jones, Lew Soloff et Herb Ellis. Il a aussi travaillé avec Pierre Favre, Louis Sclavis, Rabih Abou-Khalil, Jon Christensen, Bob Stewart, Jon Sass, pour ne nommer que ceux-là. De plus, il a été membre du principal big band d’Europe, le Vienna Art Orchestra et du quatuor Pago Libre, un ensemble polyvalent basé en Suisse.

Arkady Shilkloper vit présentement à Berlin et continue à offrir approximativement 100 concerts et cours de maître par année. Il se produit fréquemment en concert avec le pianiste ukrainien Vadim Neselovskyi, avec qui il a récemment réalisé plusieurs enregistrements. Son talent et son style ont été salués par plusieurs. Selon Leonard Feather du Los Angeles Times« le virtuose du cor était l'un des quatre jazzmen originaires d'Union soviétique qui sont arrivés ici la semaine dernière pour participer au 23e Festival annuel de jazz de l'Université de l'Idaho, dans la ville éponyme de sa ville natale. Shilkloper, 33 ans, lors de sa première visite aux États-Unis, a été la sensation artistique de cet événement de quatre jours ». Jazz Times Magazine a écrit : « [...] Sa maîtrise de l'instrument et sa créativité ont établi un nouveau standard, même Julius Watkins, son idole, n'a jamais produit de tels résultats.» Le critique Jeffrey Agrell a qualifié le style de Shilkloper de : "Shilkloper et son bassiste swinguent comme personne. [...] Et il le fait avec une facilité et une musicalité extraordinaire. Je pense que personne ne lui a jamais dit : "Jouer du jazz sur le cor est très difficile, et probablement pas très naturel, ou peut-être que cette phrase ne se traduit tout simplement pas en russe".

 

bottom of page