top of page
  • Instagram
  • Facebook

Artiste invité IHS55

American Horn Quartet

États-Unis

Kerry Turner

Kerry Turner est aujourd’hui un des noms les plus connus, non seulement chez les cornistes, mais également chez les cuivres. En tant que compositeur et soliste, il s’est produit sur les plus grandes scènes internationales. Les principaux ensembles avec lesquels se produit M. Turner sont le célèbre American Horn Quartet, le formidable Virtuoso Horn Duo et l’Orchestre philharmonique du Luxembourg. En tant que membre de ces trois ensembles prestigieux, il a donné des concerts sur quatre continents. Il est également très en demande en tant que soliste et clinicien ce qui l’a mené en Allemagne, en France, au Portugal, en Suisse, au Japon, aux États-Unis et en République Tchèque.  

 

Originaire de San Antonio au Texas, Kerry Turner obtient son Diplôme d’artiste de l’École de musique de Manhattan à New York avant de poursuivre ses études, en tant que boursier Fulbright, avec Herman Baumann, à l’Université d’État de musique et arts de la scène Stuttgart. Suite à ses études, il obtient la cinquième place au Concours international de cor de Genève et remporte la médaille de bronze à la 39e édition du Concours international « Printemps de Prague ».

La carrière de compositeur de M. Turner a atteint de nouveaux sommets ces dernières années. Ses œuvres pour cor et pratiquement toutes les combinaisons de musique de chambre continuent de se faire entendre aux quatre coins du monde. Plusieurs organisations lui ont commandé des œuvres dont le United States Air Force Heritage of America Band, l’Orchestre philharmonique du Luxembourg, l’Ensemble de cor du Japon et la Société de musique de chambre de Richmond, en Virginie. De plus, il s’est vu décerner de prestigieux prix au concours de composition de l’Association internationale du cor et à la Fondation IBLA. Dans ses temps libres, M. Turner pratique le chant (ténor), étudie plusieurs langues (il en parle couramment quatre et continue de s’initier à d’autres) et adore cuisiner. 

 

Kerry est un artiste Dürk Horns et joue sur le nouveau modèle Ab Aeternum.

Kristina Mascher-Turner

Kristina Mascher-Turner, auparavant cor solo de l’Orchestre philharmonique de Bruxelles (Orchestre de la radio flamande), est originaire de la ville d’Albany en Oregon et est aujourd’hui basée encore à Bruxelles. Elle est diplômée de l’Université de Wisconsin-Madison (Douglas Hill) et du Conservatoire Hanns Eisler à Berlin (Kurt Palm). Elle a également étudié en privé avec Fergus McWilliam de l’Orchestre philharmonique de Berlin. Elle est embauchée par plusieurs orchestres et ensembles de musique de chambre dont l’Orchestre symphonique d’Odense au Danemark, sept années avec l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, et a participé à trois tournées en tant que cor solo avec l’Orchestre des jeunes Gustav Mahler sous la direction de Claudio Abbado, Pierre Boulez, et Kent Nagano.

 

C’est en 2009 qu’elle joint le célèbre American Horn Quartet avec qui elle a depuis pris part à plusieurs tournées et enregistrements. Kristina est également membre de l’Ensemble Ni du Luxembourg (premier prix à la 9e édition du Concours international de musique de chambre pour ensemble de cuivres de Passau) et forme, avec son mari Kerry Turner, le Virtuoso Horn Duo dont l’album acclamé par la critique est paru sous étiquette MSR Classics et Naxos.

 

Mme Mascher-Turner a offert des cours de maître et des concerts dans plus de 30 pays sur six continents différents. Elle est à la fois reconnue pour sa sonorité sublime et sa musicalité envoûtante. Elle est présentement vice-présidente de l’Association internationale du cor (International Horn Society) et rédactrice du bulletin électronique de l’AIC « Horn and More ». En plus du cor, Kristina chante avec un octuor vocal semi-professionnel, est passionnée par le voyage, la nourriture, les langues et est maître Reiki certifiée. 

 

Kristina joue sur un cor triple Ricco Kühn W393X.

Geoffrey Winter

Geoffrey Winter grandit au sein d’une famille de musiciens près de Seattle, dans l’état de Washington. Il débute ses études avec Robert Bonnevie, alors cor solo du Seattle Symphony puis poursuit avec Christopher Leuba, professeur de cor à l’Université de Wahsington, à Seattle. Pendant ses premières années d’études, et bien avant qu’il ne décide de poursuivre une carrière de corniste, M. Winter a la chance de jouer avec plusieurs orchestres de jeunes et ensembles de musique de chambre. Plus tard, il fréquente l’Université de Californie du Sud à Los Angeles où il continue sa formation avec Vince DeRosa et James Decker, deux cornistes de premier plan dans l’industrie des enregistrements de bandes sonores à Hollywood.

 

M. Winter obtient sa première nomination dans le monde professionnel avec l’Orquésta Sinfonica Municipal de Caracas au Venezuela où il occupe le poste de cor solo. Plus tard, il déménage en Allemagne où il obtient le poste de 1er/3e cor avec le Philharmonia Hungarica à Marl. En 1985, il est invité à joindre le American Horn Quartet (AHQ) et, dans les années subséquentes, il se voit décerner des prix à la compétition internationale de Markneukirchen (DDR) et au Concours international de musique de l’ARD à Munich. Depuis 1988, M. Winter occupe le poste de cor solo de l’Orchestre Beethoven de Bonn, en Allemagne.

 

Au-delà de ses activités avec le AHQ et son orchestre à Bonn, M. Winter a eu la chance de se produire avec plusieurs orchestres à travers le monde. Il a été invité comme soliste par des orchestres tels que l’Orchestre de la radio bavaroise, l’Orchestre de la radio de Berlin, l’Orchestre de chambre Württemberg et l’Orchestre Beethoven. Il a également été invité comme cor solo au Festival Seattle Wagner, au Ring Festival à Melbourne, en Australie, et à l’Orchestre symphonique de Nouvelle-Zélande à Wellington. En plus de tous ces engagements, M. Winter enseigne dans plusieurs séminaires de cor et festivals en Allemagne et dans les environs.


Geoffroy joue sur un cor 1978 Paxman 72 XL, dont il n’existe que trois copies dans le monde.

Denise Tryon

Denise Tryon est professeur agrégée de cor à l’Université de Cincinnati (CCM). De 2007 à 2019, elle a occupé le poste de professeur de cor au Conservatoire Peabody à Baltimore et, depuis 2019, elle est quatrième cor du célèbre American Horn Quartet. Précédemment, Tryon a occupé le poste de quatrième cor à l’Orchestre de Philadelphie (2009-2017).

 

Tryon obtient d’abord son diplôme de la réputée Académie des arts d’Interlochen puis, en 1993, elle obtient son baccalauréat en musique du Conservatoire de Nouvelle-Angleterre (NEC) à Boston. Toujours à NEC, où elle a aussi complété son Diplôme d’artiste, on lui décerne, avec le quintette à vents Taiyo, la Bourse du président.

 

En tant que pédagogue accomplie et très active, Tryon est en grande demande pour des cours de maître. Elle a beaucoup enseigné aux États-Unis, mais aussi en Scandinavie, en Europe, en Asie et en Amérique du Sud. Elle a également participé à plusieurs symposiums internationaux de l’Association internationale du cor et à de multiples conférences régionales en tant qu’artiste invitée.  

 

En 2009, Tryon fonde, avec Karl Pituch, Audition Mode, un séminaire annuel qui se concentre sur le développement des compétences nécessaires aux cornistes pour la réussite de leurs auditions d’orchestre. Puis, en 2015, elle publie son premier album SO•LOW pour lequel elle a commandé quatre nouvelles œuvres pour cor grave et piano. 

 

Denise joue sur un cor double Rauch R1.

“ ...le American Horn Quartet... est le meilleur ensemble de musique de chambre pour cuivres au monde. »

- American Record Guide

Après près de quatre décennies d’histoire, et suite à une pause de quatre ans, le American Horn Quartet (AHQ) est encore aujourd’hui un ensemble unique dans l’univers de la musique de chambre pour cuivres. Avec ses impressionnantes performances, le quatuor s’est mérité des ovations dans le monde entier. En 1982, quatre cornistes américains travaillant et résidant en Europe se rencontrent pour la première fois. Ensemble, ils souhaitent explorer le potentiel du quatuor de cors, une formation de musique de chambre dont la tradition musicale est tout à fait remarquable. Rapidement, ils commencent à enrichir le répertoire existant de leurs propres compositions et arrangements. Le American
Horn Quartet est fier d’avoir préservé les plus hauts niveaux artistique et technique à travers les quelques changements de personnel qui ont marqué l’histoire de l’ensemble.

Tous les membres du AHQ sont des solistes accomplis, ils ont gagné plusieurs compétitions internationales à Genève, Prague, New York, Passau et Munich. À ces distinctions individuelles s’ajoutent les grands honneurs avec le quatuor à plusieurs concours de musique de chambre à Barcs, en Hongrie (Compétition Philip Jones), à Bruxelles et à Tokyo.


En plus d’être fréquemment invité à différents festivals internationaux de cor et de cuivres, le American Horn Quartet participe à plusieurs séries de musique de chambre bien établies sur le circuit international. Plusieurs orchestres ont également mis de l’avant leur talent dont l’Orchestre philharmonique royal de Stockholm, la Sinfonia Varsovia, la Philharmonica Hungarica, l’Orchestre symphonique Giuseppe-Verdin de Milan, l’Orchestre Brabants de Eindhoven, l’Orchestre symphonique Queensland et l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine, en France.

L’AHQ s’est produit comme soliste lors de plusieurs symposiums internationaux de l’Association internationale du cor dont Tallahassee, Floride (où leur concert a été suivi de 5 minutes d’ovation), Kansas City, Indiana, Yamagata, Valence, Denver, Brisbane, Londres et Los Angeles (où ils ont reçu une ovation d’une durée de 5 minutes avant même d’avoir débuté le concert). La carrière bien remplie de l’ensemble contient plusieurs autres grands moments tels que des représentations au Barbican de Londres, au Hollywood Bowl de Los Angeles, un concert avec l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, des collaborations et enregistrements avec les sections de cors de l’Orchestre philharmonique de New York et de l’Orchestre symphonique Queensland et un récital avec le grand Barry Tuckwell à Melbourne, en Australie.

Le American Horn Quartet souhaite remercier ses anciens membres, notamment David Johnson, membre fondateur, et Charles Putnam, dont le jeu de cor grave est légendaire, et souhaite la bienvenue à sa toute nouvelle recrue, Denise Tryon. 

 

Résumer la carrière d’un ensemble qui a tant accompli, qui a présenté des centaines de concerts et cours de maître à travers le monde et enregistré dix albums, est certes une mission impossible. Ainsi, nous vous invitons à continuer de découvrir le American Horn Quartet par vous-même.

Kerry Turner
Kristina Mascher-Turner
Geoffrey Winter
Denise Tryon
bottom of page